Le tourisme Nord-Africains et du Moyen-Orient revient en force à Marbella

Rédigé le 26/08/2022
Frederic André


Entre la superbe station balnéaire de Marbella et les touristes, c’est une belle et longue histoire d’amour. 

Après deux années où les voyages furent interdits ou du moins très compliqués, en lien avec la pandémie, Marbella retrouve un public qu’elle avait quitté avant la crise sanitaire. 

Selon Laura de Arce, directrice du département touristique de la ville, cette partie de la clientèle revient en force et les hôtels de la station balnéaire enregistrent de plus en plus de réservations à des clients du nord de l’Afrique et du Moyen-Orient. 

Lorsque l’on l’interroge sur le profil de ces voyageurs, la responsable du département nous décrit celui-ci comme cela: c’est un public plus jeune en rapport avec les autres années. Âgés d’une trentaine d’années, le voyageur vient passer un séjour à Marbella en groupe et pas uniquement en famille. Même si, en cette première semaine de Août, on assiste au retour de nombreuses familles. 

Marbella est aussi plus que jamais l’oasis des maisons royales. 

Les membres des familles royales d’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis ont de nouveau choisi Marbella comme lieu de repos pendant le mois d’août et pour le début du mois de septembre. D’illustres membres des plus grandes dynasties régnantes dans les principaux pays du monde arabe débarquent en effet dans la capitale de la jet set. 

Les têtes couronnées des différents royaumes du Golfe Persique passent traditionnellement la période estivale à Marbella, ville qui abrite de nombreux palais de ces dynasties, comme l’Arabie Saoudite ou les Emirats Arabes Unis. Des sources proches des palais, rapporte la présence de l’héritier du trône d’Arabie saoudite et actuel ministre de la Défense, le prince Salman Bin Abdulaziz Al-Saud. On attend aussi les princes et princesses de ces différentes dynasties, comme le prince Salman, petit-fils du roi Fayçal d’Arabie Saoudite, les chefs d’État (comme le président du Congo) et bien d’autres. 

Ces souverains visiteurs arrivent également généralement dans la ville après le Ramadan.

La luxueuse marina de Puerto Banús est également l’écrin de nombreux yachts de la Maison Royale Saoudienne, avec les bateaux Lady Haya, qui appartenait au défunt Roi Fahd, ou le Shaf London, du Prince Salman, frère de celui-ci. 

Luis Quiroga, représentant de l’Association de l’Hôtellerie de Malaga (MAHOS) signale que les touristes sont bel et bien présents et en masse cette été. Ce n’est pas une explosion de ce public mais on n’est pas très loin de cela. 

Enfin, Guiseppe Russo, Président de l’Asociacíon de Empresarios de Puerto Banus confirme la tendance d’un nombre important de bateaux et yachts cette année. Les boutiques de luxe ( bijoutier, horloger,…) réalisent déjà à ce stade de superbes chiffres d’affaires alors que l’été bat seulement son plein. Un public avisé, de connaisseurs, disposant des moyens économiques importants et appréciant les jolies choses peu importe le prix qu’elles puissent coûter.