Séduisante Marbella

Rédigé le 16/07/2022
Frederic André


Marbella est un haut lieu de la vie nocturne.

La station balnéaire est souvent citée comme la reine des fêtes dans le sud de l’Espagne. Les nuits y sont fantastiques et on vient des quatre coins du monde pour vivre les soirées endiablées qui s’y déroulent. Elle accueille aussi ceux qui désirent se prélasser sur de jolies plages de sable fin. Marbella détient aussi le statut de ville la plus dynamique sur la Costa del Sol. Son offre culturelle et le patrimoine qu’elle vous propose de découvrir sont immenses. Alors, suivez votre guide Esprit Sud Magazine et succombez aux charmes de la sophistiquée et étincelante Andalouse.


Ils sont à l’opposé l’un de l’autre mais créent cette identité si particulière à la ville de Marbella. Côté pile, on retrouve un centre historique (« el casco antiguo ») chargé d’histoire et d’authenticité et côté face, un port haut en couleur où luxe, démesure et « bling bling » font bon ménage. Entrons dans la vieille ville et entamons ensemble une belle promenade dans les vieilles ruelles où l’on retrouve le parfum de la mer, rappelant le passé d’un village de pêcheurs vivant de la mer Méditerranée. On tombe immédiatement sous le charme du labyrinthe immaculé qui s’offre à nous, héritage d’une architecture musulmane où l’ombre et la fraîcheur devaient primer.

La première étape de notre périple, source d’émerveillements à chaque coin de rue, est la jolie Chapelle de San Juan de Dios, que les habitants de la ville appellent affectueusement « Hospitalillo » (un lieu où l’on prodiguait des soins, où pauvres et pèlerins trouvaient réconfort et refuge). Les Rois Catholiques avaient fait ériger cet « Hôpital Royal de la Miséricorde » peu après avoir pris possession de la ville. Leurs altesses avaient bien entendu pour priorités la construction de lieux de cultes et autres couvents comme cette chapelle mais aussi la désacralisation des mosquées et la transformation de celles-ci en églises comme ce fut le cas de notre prochaine étape, l’Eglise de l’Incarnation. Cette maison de Dieu est aussi séduisante à l’extérieur qu’à l’intérieur. Bel exemple de l’architecture baroque, elle séduit de par son fier clocher, ancien minaret, dressé vers le ciel mais aussi par son superbe portail en pierre ocre.

Une pause culturelle n’est jamais de refus. Poussons maintenant les portes du Musée de la Gravure Espagnole Contemporaine. Abritant des œuvres majeures d’artistes comme Salvador Dali, Francisco de Goya, Joan Miro, Pablo Picasso, ou Antoni Tàpies, il regorge de trésors. Des gravures, des lithographies, des pochoirs et de la xylographie de ces grands maîtres vous y attendent. Le prix d’entrée est fixé à 3 euros et le musée situé Calle Hospital de Bazan est fermé l’après-midi du samedi et les journées de dimanche et de lundi. A l’époque musulmane, la ville était emmurée et avait l’allure d’une médina arabe, dominée par un château. Les murailles que l’on peut apercevoir derrière l’Église de l’Incarnation, sont les vestiges de cette période musulmane. Les civilisations romaine, wisigoth et berbère se sont succédées et laissent ici et là, dans la ville blanche, les traces de leur riche passé. Par exemple, à San Pedro, le site de la Basilique Paleocristiana de Vega del Mar est l’un des monuments wisigoth les plus célèbres et les plus étudiés de la péninsule ibérique. Les traditions religieuses se retrouvent dans les moindres recoins de ce vieux quartier aux maisons blanchies à la chaux. Levez les yeux au ciel et découvrez la Vierge des Douleurs qui observe les badauds du balcon du premier étage, où elle est logée dans un encadrement de fenêtre et de volets d’un bleu azuré. L’ensemble est sublimé par un majestueux bougainvillier fuchsia. Le rez-de-chaussée accueille les cuisines du restaurant « El Balcon de la Virgen ».



Nous vous avons réservé le meilleur pour la fin de cette balade en terminant celle-ci sous les orangers de la place du même nom (« la Plaza de los Naranjos »). Les effluves du délicat parfum des fleurs de ces arbres enivrent ceux qui se sont posés le temps d’un instant sur cette place, centre névralgique du « Casco Antiguo ». On peut y admirer la très jolie mairie (« la Casa Consistorial ») abritée dans un bâtiment construit au XVIème siècle dans un style Renaissance typique. Le joli cadran solaire figurant sur la façade baignée de lumière est le voisin de pierres commémoratives rappelant la prise de la ville, sans bain de sang, sans combat, le 11 juin 1485 par les souverains catholiques. Quant à la Casa del Corregidor, bâtiment datant également de la même époque, il combine harmonieusement des éléments tant gothiques que de type renaissance.

Terminons enfin le tour de cette place par la visite du minuscule Ermitage de Santiago. Petit par la taille mais tellement grand par la valeur symbole qu’il véhicule. Ce fut le premier temple religieux dressé dans la ville après la Reconquista.



Puerto Banus, à l’antipode du quartier historique

Puerto Banus est un lieu singulier que vous devez visiter au moins une fois dans votre vie. A première vue, il n’est qu’étendue de richesses et vitrines ostentatoires de ce tout ce qui se fait de mieux (ou du pire) autour du luxe. On y observe les yachts les plus onéreux, les plus belles voitures, les boutiques des plus grands créateurs de mode ou encore les boîtes de nuit les plus folles. Mais ce port, relié au vieux Marbella par le très impressionnant boulevard du Golden Mile, est bien plus que cela. Dès le soir de son inauguration en 1970, le ton fut donné : la jet-set triée sur le volet, la présence de Grace de Monaco et du Prince Rainier, 22 kg de caviar Beluga dévorés en quelques heures et Julio Iglesias côté animation musicale. Sous des allures de port de plaisance glamour, le côté pittoresque d’un petit village blanc de pêcheur a été privilégié. Banus est depuis le terrain de jeu exceptionnel pour millionnaires et célébrités où champagne et paillettes font partie du quotidien. La large plage de La Levante est un grand atout de Puerto Banus. C’est l’endroit idéal pour se détendre après une matinée shopping. Un sable très fin et d’excellents bars et paillotes vous y attendent. Vous pouvez marcher le long de la plage et rejoindre en une heure trente le centre historique de Marbella. Il s’y propose également des croisières, des excursions en mer, des sorties en voilier pour observer les dauphins ou le coucher de soleil, mais ces expériences ne font pas toujours l’unanimité auprès des voyageurs qui se sont laissés tentés.



Les bonnes adresses à Marbella 

La caverne aux trésors de Virginie

(La Bodega del Mar restaurant et Boutique, Av. Duque de Ahumada, n°13)

Bien entendu, lorsque l’on désire réussir sa pause tapas à Marbella, La Bodega del Mar figure de référence. Le lieu incontournable du paseo maritimo de Marbella où l’on se régale s’est doublé récemment d’une jolie boutique au contenu original et à l’image de la pétillante Virginie. Retrouvez-y des objets insolites, des pièces de décoration uniques, de la maroquinerie splendide et originale, des produits artisanaux de qualité (vins, huiles d’olive et autres cosmétiques). Une véritable caverne d’Ali Baba qui reflète à la perfection la personnalité de votre hôtesse. Virginie parvient avec talent et goût à dénicher les objets-idées cadeaux qui font mouche ! Alors qu’attendez-vous ? Visitez la boutique de La Bodega del Mar, vous n’en ressortirez pas les mains vides ! 



Buon appetito !

(Davero, Calle Paco Palma, n°1)

Vous raffolez de la cuisine italienne, des antipasti et vous succombez littéralement pour un tiramisu authentique? Alors, réservez une table au restaurant Davero pour une expérience aux couleurs de l’Italie. Il est situé près de la Marina La Bajadilla et offre un service agréable et rapide. Tout y est délicieux. Les vins à la carte sont succulents et les produits proposés par Fabiola et Pino sont juste divins. Cela fait 8 ans que la petite famille, originaire de Rome, affole les papilles des Marbellis! Spaghettis aux vongoles, panacotta à la pistache, mozzarella di bufala, on ne sait que choisir. Jules César s’était exclamé : "Veni Vidi Vicci”. Nous ajoutons “‘Nous sommes venus, nous avons vu et nous avons été conquis par Davero"! 



On vous reçoit 11 sur 11 !!!

(11 :11 Société, Calle Estebanez Calderon )

Envie d’un réel dépaysement ? Un lieu magique et des plats libanais, mexicains ou d’Amérique du Sud, plus succulents les uns que les autres vous attendent à proximité du centre historique de la belle Marbella. Le cadre de ce restaurant qui a récemment ouvert ses portes va vous surprendre, le service impeccable et la qualité des assiettes également. Un réel coup de cœur pour les amoureux des petits restaurants originaux qui laissent ce sentiment d’un moment véritablement magique !



Un festival des couleurs à Mexico

(Lamanai xs by Galeria Lamanai, Calle Peral n°7)

Attention coup de cœur en plein centre du Casco Antiguo! La galerie Lamanai regorge de trésors en direct du Mexique. Entrer dans cette petite boutique, c’est vous plonger dans l’atmosphère du traditionnel Jour des Morts et autres « angelitos » (enfants morts). Lors de cette célébration haute en couleurs, on honore les défunts et les âmes perdues à Mexico. Retrouvez dans cet espace-galerie des créations originales et des objets sublimes qui vont égayer vos intérieurs. De l’artisanat de qualité, une multitude de décorations de toute beauté et des idées cadeaux comme s’il en pleuvait. L’équipe ESPRIT SUD est totalement fan. 


Des paellas délicieuses et des grillades succulentes

(PAELLA’S Y MAS, Calle Hermanos Salom, n°3 SAN FRANCISCO, Calle Camilo José Cela, n°4)

Très peu réussissent à élaborer une paella à la perfection comme le fait Javier Ponte. Véritable artiste, il sublime le riz et offre à ses clients un incroyable voyage gustatif. Parcourir sa carte, c’est entamer un périple de saveurs qui vous conduira en des terres inconnues. Allier le lapin aux champignons, aux olives et au jambon ou encore combiner fruits de mer, cabillaud et haricots verts, les recettes que le chef propose sont magiques. Dans un autre registre, la collection de plats aux pâtes fines (« fideuás ») qu’il propose est une autre raison de se rendre au PAELLA’S Y MAS lorsque vous vous trouvez à Marbella. Et c’est avec le même enthousiasme que nous vous invitons à découvrir le second restaurant de Javier Ponte à Marbella, le SAN FRANCISCO. C’est une cuisine cosmopolite inspirée par une multitude d’influences qui vous attend. Un restaurant-bar gastronomique niché au cœur de la ville qui fait la part belle aux viandes « premium » et propose de succulentes grillades. Une impressionnante sélection de pâtes et de plats à base de poissons complète une carte originale où l’on ne peut que trouver son bonheur. Et vous y serez chouchoutés par Todd, responsable de l’établissement.



El Boquerón

(El Boquerón, Calle Cruz m, n•5)

Niché en plein Casco Antiguo, le restaurant «El Boquerón» va vous surprendre par la créativité de sa cuisine! Des galettes de pommes de terre combinées à un œuf-pancetta revisité, une friture de poissons « aïoli » sublimée par une purée de petit pois, un tartare de thon rouge succulent! A découvrir de toute urgence!


FWF Invest Puerto Banus

(Calle Benabola, bloque 3)

Vous cherchez un bien sur Marbella et ses environs? Faites confiance à Frédéric Fluchaire et son équipe. FWF Invest Puerto Banus, c’est le partenaire idéal et la garantie de trouver un bien d’exception qui répond à vos attentes! Spécialisé dans les transactions de biens immobiliers résidentiels et commerciaux haut de gamme, tant à Paris qu’à Marbella, leur équipe attend votre visite à Puerto Banus!